La PJIE est une association à but non lucratif créée en 2015, présidée par Monsieur Abdoulaye DIALLO, ayant pour objet de favoriser l’insertion et l’adaptation des jeunes au monde professionnel. 

Ainsi elle a choisi une perspective originale ou chacun et chacune est initiateur(rice) et moteur de sa propre construction. 

Actuellement, la difficulté croissante est l’insertion pour les jeunes dans le monde professionnel. Aussi, les aider dans la recherche de repères les aideront à donner un sens pour le passage de leur vie d’étudiant(e) à celle professionnelle. 

A travers d’actions variées, les adolescent(e)s et jeunes adultes pourront mettre en commun leurs motivations et leurs forces de travail afin de constituer une unité qui leur servira de point d’appui pour lancer leur projet de carrière respectif. 

L’objectif principal est la réhabilitation et la rénovation d’un site situé dans la Sarthe au 6 rue Pasteur 72310 Besse sur Baye, afin d’y construire un complexe hôtelier. Une convention a été mise en place entre la PJIE et Monsieur MAKINO, propriétaire des lieux. 

Grâce à la contribution des jeunes, permettant à ces derniers de constituer un esprit de groupe et de les sortir de leur milieu quotidien, où chacun et chacune aurait sa place. 

Ces divers travaux effectués par les jeunes leur permettront de comprendre le sens du travail et une fois l’oeuvre achevée, leur donneront une base sur laquelle ils se serviront pour entreprendre des projets et y travailler. 

Par ailleurs, ce projet leur permettra de constituer un esprit de groupe et de les sortir de leur milieu quotidien où chacun aurait sa place. C’est dans cet esprit, que la PJIE offre pour les jeunes corbeil-essonnois et essonnoises la possibilité de sortir de leur environnement familier et quotidien, et de pouvoir s’enrichir culturellement en découvrant d’autres lieux 

L’originalité de la démarche réside en ce fait que chacun et chacune apportera sa touche personnelle à cette construction par son engagement, en fonction de ses goûts, ses domaines de prédilection et de talents, pour ensuite s’y développer, voire même y dispenser son art. 

L’une des idées premières de l’association est dans le même temps de faire un appel à candidatures dans l’univers de la mode, avec notamment une insistance particulière pour le public féminin, bien souvent oublié dans les banlieues. 

Afin de créer de la diversité sociale, les participants partageront le même projet constituant un double levier : mixité et mixité sociale. 

L’initiative est de mettre en place cette démarche dans les quartiers prioritaires villes (QPV) de la Communauté d’Agglomération Grand Paris Sud, mais aussi dans les villes non classées en QPV. 

La mixité est une thématique importante de toutes campagnes éducatives, que ce soit dans l’éducation nationale, le monde associatif ou sportif. Il parait fondamental d’avancer dans le même sens pour que les jeunes en comprennent l’intérêt. 

Quant à la mixité sociale, l’aspect central de mettre en avant des publics différents ne peut qu’être bénéfique, permettant à chacun de s’ouvrir aux autres. En ce sens, le public QPV peut par le biais de projet, évoluer positivement dans sa socialisation et le public hors QPV peut adopter un regard neuf et apprécier les qualités et la richesse humaine que recèlent leurs partenaires. 

L’insertion sera aussi l’occasion de travailler sur des chantiers avec des professionnels du bâtiment. Ainsi les jeunes construiront cet édifice selon les normes bien établies dans le domaine du BTP. 

Le rythme de travail sera binaire ; travail sur le chantier le matin et sorties culturelles l’après-midi avec la découverte des monuments proches qui font la richesse de cette région et contribuent au patrimoine culturel. 

Cet endroit sera aussi une possibilité de ressources. En effet, les travaux serviront à construire le complexe hôtelier, équipé d’un hammam, d’une salle de relaxation, d’une piscine… Ainsi, l’association fait et fera appel aux dons et aux entreprises afin de soutenir et d’alimenter son projet. 

Une fois ce lieu construit, il sera l’endroit où se recoupent des compétences éclectiques qui émanent des jeunes. Ceux-ci en relation avec d’autres jeunes par leur ressemblance ou pas, pourront nourrir leurs motivations, leurs créativités dans un milieu qu’ils auront eux-mêmes construit. Ainsi un phénomène d’effacement progressif de leurs doutes pourra s’amorcer, sans oublier que les volontés des adolescents seront prises en compte et des réponses apportées aux doutes des parents. 

La procédure sera adaptée aux nouvelles technologies : une plateforme internet en plus d’un site physique dans la Sarthe. 

La culture est un domaine dans lequel les entreprises peuvent et veulent s’investir. Aussi, nous utiliserons ce levier dans lequel les jeunes pourront vivre. Ils construiront cet espace de liberté et pourront y exprimer leurs goûts, motivations et sensibilités. Chacun et chacune sera une ressource pour son camarade qu’il formera à sa discipline, s’il en fait la demande et des professionnels ne manqueront pas d’intervenir pour mettre un cadre à divers projets qui donneront lieu à des évènements réguliers. 

Ce lieu sera aussi un moyen de se projeter dans les grandes thématiques d’avenir comme la transition écologique et le développement durable auxquels nous devons et allons contribuer. 

Ce projet a pour but de mettre en exergue la valeur travail aux yeux des jeunes en les rassemblant autour d’un projet commun en dehors de leur environnement pour développer un esprit de communauté dans une dynamique positive. 

Cette force de travail amènera l’enrichissement personnel et du respect envers le fruit du travail d’autrui, en occultant les incivilités aveugles communément rencontrées dans leur quartier d’origine. 

Si la phase de construction est essentielle, la phase de développement est cruciale. >C’est au cours de cette période que chacun et chacune s’investira de façon personnelle et constituera un partenariat avec ses camarades et des professionnels, qui ne manqueront pas de venir intervenir sur le site et enrichir par leur expertise propre à leur parcours